INFOS SERVICES

Education & Formation

Ibrahima SALL aux assises de la CONFEMEN de Ouagadougou « Nous devons investir dans l’éducation pour l’insertion socio économique des futurs générations »

Djoloffactu.com - Publié le 07/09/2012 à 10:38:59




Partager cette page en cliquant sur un bouton:
Source Djoloffactu.com

Les experts qui ont contribué efficacement à la préparation technique de la présente rencontre. Leur engagement et leur expérience dans le domaine de l’éducation et de la formation sont des facteurs de renforcement des résultats scientifiques des Assises qui enregistrent la participation de plus d’une quarantaine de délégations pays, conduites pour la plupart par des ministres en charge de l’éducation et de la formation professionnelle.

« Quelles compétences professionnelles et techniques pour une meilleure insertion socio-économique des jeunes ? » tel est le thème des assises sur la formation technique et professionnelle ouvert à Ouagadougou (Burkina Faso). Le Ministre de l’Education nationale du Sénégal Ibrahima SALL Président en exercice de la CONFEMEN Conférence des ministres de l’éducation des pays ayant le français en partage  a coprésidé l’ouverture des travaux avec le chef du gouvernement, Luc Adolphe Tiao.

Devant une quarantaine de délégations conduites par des Ministre ayant en charge l’Education, la formation et/ou l’enseignement technique venus de pays et Etats membre de la CONFEMEN, son excellence.
Luc Adolphe Tiao a indiqué que « L’insertion socioéconomique des jeunes revêt une importance capitale pour une économie dynamique, une société de paix et une stabilité durable » 

Le président en exercice de la CONFEMEN, Ibrahima Sall dans son discours d’ouverture a invité les ministres en charge de l’éducation et de la formation professionnelle et les experts à réfléchir sur comment développer les compétences professionnelles et assurer une formation de qualité pour tous les jeunes. Au sortir de ces assises poursuit-il « nous devons proposer des recommandations et mettre en place un cadre de suivi de la mise  en œuvre des  recommandations qui  seront formulées ».

Le ministre sénégalais de l’éducation nationale a également évoqué que le Président Macky SALL et son gouvernement ont élaboré un programme ambitieux de création d’emplois dans le cadre du programme de développement de l’Education et de la formation (PDEF) afin d’encourager l’insertion socioéconomique des jeunes.

Pour Ibrahima Sall, cette conférence doit porter et véhiculer les valeurs de la Francophonie, notamment la diversité culturelle, le multilinguisme, la démocratie, la solidarité….

« La CONFEMEN est un cadre de concertation, d’échange et de partage entre nous ministres de l’éducation et de la formation des pays francophones. Il est de notre responsabilité commune de la rendre dynamique et de faire des propositions pertinentes, en vue d’améliorer nos politiques éducatives », a-t-il souligné.

Le secrétaire général de la CONFEMEN, Boureima Jacques Ki a souligné  qu’il est temps de concevoir et mettre en œuvre des politiques appropriées en EFTP et relever les défis qui se posent à la formation professionnelle et technique.

Ouvert le 4 septembre dernier, les assises sur la formation technique et professionnelle organisées par la CONFEMEN se poursuivront jusqu’au 7 septembre 2012

Audience avec le Président COMPAORE

En marge des assises de Ouagadougou, une délégation de la Conférence des Ministres africains en charge de l’Education nationale (CONFEMEN), a été reçue le 04 septembre 2012 par le Président du Faso, M. Blaise COMPAORE pendant deux tours d’horloge. La délégation, conduite par M. Clément DUHAIME, Administrateur de l’Organisation internationale de la Francophonie (OIF) est venue partager avec le Président COMPAORE, sur les enjeux de la rencontre de Ouagadougou

« Sans formation, il n’y a pas d’emploi et par conséquent, il n’y aura pas de création de richesses » c’est en ces termes que le Ministre de l’Education nationale Ibrahima SALL par ailleurs Président en exercice de la CONFEMEN » a résumé l’importance de la rencontre de Ouagadougou sur « l’Enseignement technique et la formation professionnelle.
Le Ministre sénégalais qui s’est beaucoup félicité des initiatives prises par les pays du sud pour booster leur système éducatif a présenté au Président du Faso les salutations et les encouragements du Président Macky SALL et de son gouvernement sur les dispositions prises pour la réussite de ces assises.

Selon M. DUHAIME, « la délégation de la CONFEMEN a écouté avec un grand intérêt, les conseils avisés de Blaise COMPAORE qui est un acteur très engagé de la francophonie et échangé avec lui sur le prochain Sommet de la Francophonie », prévu pour se tenir à Kinshasa courant mois d’Octobre 2012. Ledit sommet francophone sera le premier organisé dans cette région des Grands Lacs.

La délégation a témoigné sa reconnaissance au Président du Faso pour l’organisation réussie de ces assises et la présence de Burkinabè au sein de la CONFEMEN et de l’OIF, pour le rayonnement des institutions francophones.

 

Images associées :




Auteur : MT

0 Commentaires

Ajouter un commentaire

Ajouter un nouveau commentaire

Le contenu de ce champ sera maintenu privé et ne sera pas affiché publiquement.
CAPTCHA visuel
Entrez les caractères (sans espace) affichés dans l'image.

Deplier Lire la charte



Partagez votre point de vue sur Facebook


style="display:inline-block;width:300px;height:250px"
data-ad-client="ca-pub-8508613898952521"
data-ad-slot="7258555896">


 

 

 

APRES LES FEMMES CANDIDATES
ECOUTEZ LES HOMMES

Ils sont tous soumis au même format d'interview: Présentation, Sentiment après investiture,Comment ils comptent representer le Djoloff à l'Assemblée,Spécimen de leur bulletin et dernier mot à l'endroit des Djoloff Djoloff.
La liste est triée par ordre alphabétique sur le nom de famille.

REECOUTEZ LES FEMMES