INFOS SERVICES

Environnement

Djoloff: un forum sur la "Grande Muraille Verte" - Défis- Enjeux et opportunités

Djoloffactu.com - Publié le 13/12/2012 à 10:04:56




Partager cette page en cliquant sur un bouton:
Source Djoloffactu.com

Le seul point de convergence de tous les “amis de la mature“ était le Centre Alé Badara Sy où se tenait le forum sur la “Grande Muraille Verte“. Une occasion pour les techniciens d’exhorter les populations de la zone sylvo-pastorale à la préservation des grands équilibres écologiques, condition sine qua none pour la pérennité de la biodiversité. L’objectif visé de la “Grande Muraille Verte“ est de mettre sur place une ligne de défense végétative permettant de lutter contre l’avancée du désert. Un désert qui avait fini de ravir l’étendue à la quasi-totalité de l’Afrique Septentrionale il y a plusieurs millénaires de cela. Cette ceinture de défense écologique, initiée depuis 2008, cherche à améliorer les conditions de vie des populations locales avec des réalisations physiques en matière de reboisement et des jardins polyvalents. Un ambitieux projet politique continental qui permettra, dans le moyen-court-long terme, aux populations dans toutes ses composantes, de  continuer de  s’approprier  et d’accroître la conscience éco-citoyenne dans le département de Linguère, dans la zone sylvo-pastorale. Selon Pape Masseck Seck, le coordonnateur de l’ADEC (Association pour le Développement Communautaire), aujourd’hui l’humanité est trop exposé à des risques: «Nous sommes agressés. Notre environnement se dégrade jour après jour  dans le Département de Linguère. Il y a un fléau qui est en train de se développer, c’est la coupe abusive du bois, l’exploitation irrationnelle des espèces forestières et les feux de brousse, même s’ils ont été atténués, continuent encore à dévaster des milliers d’hectares  de brousse chaque année. C’est cela qui fait que, conjugués aux problèmes climatiques, au réchauffement de la terre, les sols se dégradent, la fertilité et les rendements agricoles diminuent  et le bétail ne parvient pas  à se nourrir correctement». A notre interlocuteur de poursuivre: «Tout le monde doit se mobiliser les populations, les acteurs à la base, les pouvoirs locaux, les décideurs politiques... L’enjeu, c’est comment faire de sorte que les populations puissent mener une vie assez correcte dans le Département de Linguère».

Quant aux opportunités, «cet ambitieux projet environnemental aura permis aux femmes rurales», selon Elimane Diop Officier des eaux et forêts basé à Widou Thingoli, «de cultiver en toute saison». Il poursuit que les villages tels que Labgar, Amali, Téssékéré et widou Thingoli, tous dans le Département de Linguère, ont des jardins polyvalents qui leur permettront de se ravitailler en fruits et en légumes. Les acteurs de la “Grande Muraille Verte“ ont mis en place des parcelles en plantation massive, d’espèce ligneuse à savoir l’acacia Sénégal. Parallèlement à cette activité de plantation massive, des jardins polyvalents ont été aussi réalisés. Ils envisagent de créer des réserves animalières mais aussi à améliorer les races locales des éleveurs.
 



Auteur : Masse Ndiaye, correspondant permanent à Linguère

0 Commentaires

Ajouter un commentaire

Ajouter un nouveau commentaire

Le contenu de ce champ sera maintenu privé et ne sera pas affiché publiquement.
CAPTCHA visuel
Entrez les caractères (sans espace) affichés dans l'image.

Deplier Lire la charte



Partagez votre point de vue sur Facebook

 

 

 

 

APRES LES FEMMES CANDIDATES
ECOUTEZ LES HOMMES

Ils sont tous soumis au même format d'interview: Présentation, Sentiment après investiture,Comment ils comptent representer le Djoloff à l'Assemblée,Spécimen de leur bulletin et dernier mot à l'endroit des Djoloff Djoloff.
La liste est triée par ordre alphabétique sur le nom de famille.

REECOUTEZ LES FEMMES